Oui, mais…

Le doute raisonnable

Avant de faire un choix, on réfléchit, il peut arriver de douter avant de prendre une décision, en ce qui concerne le choix du conjoint.

Puis on finit par faire un choix et ce choix nous procure une paix qui nous conforte dans notre décision… puis ça devient effrayant d’être autant en paix avec soi-même.
C’est effrayant, car l’idée que si tout se passe bien, cela cache forcément quelque chose, est encrée en nous.

Nous ne croyons tellement plus en l’amour que même lorsqu’il arrive dans notre vie, notre mentalité nous convainc qu’il ne durera pas ou qu’il est fait pour durer juste un temps.

C’est alors que la suspicion et de l’autodestruction nous saisit par la gorge…

« Oui, mais si tu ne m’as pas appelé, c’est que tu ne penses pas à moi »
« Il est beau goss, oui, mais tu as vérifié dans son téléphone si tu es bien la seule ?! »

“ Oui, mais “ est un très grand pays où tous les petits problèmes existants et imaginaires deviennent grands, simplement à cause de notre vérité profonde sur l’amour.

Être trop à l’écoute de toutes ces histoires qui finissent mal est néfaste, cela finit inconsciemment par tuer l’amour que nous devons vivre.

Même si le besoin d’être rassuré est naturel, nous devons avant tout régler notre vision de l’amour et nous libérer de tout ce qui nous empêche de croire en l’amour et saisir le bon mode d’emploi.

L’amour existe et je suis né pour le vivre.

Bena Kasaï
Auteur-Écrivain.

Women. Attitude

Ce monde a besoin de vous

ATTITUDE WOMEN

Femmes, ce monde a besoin de vous, que les vraies valeurs ne se perdent pas et qu’elles soient la fondation de votre attitude.

Malheureusement, l’ignorance associée à la naïveté, dicte les traits de caractères chez certaines femmes.
Ne pas chercher à devenir une femme de valeur, c’est prendre le risque de vivre sans honneur.

Cela devient presque normal d’observer qu’il y a trop de femmes qui se laissent encore impressionnés par l’argent et le pouvoir. Le pouvoir des hommes et leur notoriété.
C’est cet énergie mal placée qui leur donnent ce pouvoir de penser que l’argent a le pouvoir sur vous et qu’il domine par-dessus tout vos cœurs.

Ce déséquilibre crée un fossé entre la vérité et la réalité.

La réalité, est une case dans laquelle il est facile de vous faire entrer lorsque vous êtes convaincu de ne rien valoir à cause d’un échec, d’une déception et souvent sans véritable raison.
Donnant naissance à cette idéologie de pouvoir tout obtenir par ses attributs, sans devoir rendre de compte a personne. C’est ce qui vous rend faible et fait de vous la racine de tout les maux, suppliant l’amour des hommes comme si vous n’étiez qu’un vulgaire déchet.

Mais la vérité, c’est que vous êtes ce bonheur dont chaque homme a besoin, vous êtes bien plus forte que vous ne le pensez, vous êtes cette couronne qui brille sur nos têtes, dans nos défaites et dans nos victoires, la raison pour laquelle nous pouvons et devons remuer ciel et terre.
Vous êtes des forces de la nature capables de tout obtenir avec ou sans nous.

Vous êtes ces êtres sans qui la vie ne vaut pas d’être vécu.

Lorsque les vraies valeurs sont au centre de votre vie, vous n’êtes pas simplement des femmes vous en avez l’attitude.

Votre rôle ne sera jamais mieux interprété que par vous-même.

Bena Kasaï
Auteur-Écrivain

L’alignement des planètes

L’Amour ne dépend que de lui même

Entre les rêves, les prophéties et les influences de notre entourage, le cœur fait face à une équation à plusieurs inconnus.

L’amour n’a jamais soulevé autant de questions, réservé autant de mystères et suscité autant de désir qu’aujourd’hui. L’engouement que suscite l’amour est tel qu’il est pour un grand nombre lié au destin.

Une proche amie me parlait chaleureusement de sa rencontre avec un jeune homme qui fût unanime dès le début , il était convaincu qu’elle était la femme de sa vie, car pour lui, elle est arrivée au moment où il attendait un signe, une prophétie…

Ce qui avait retenu mon attention à ce moment là, c’est que pas une seule fois, mon amie ne m’avait parlé de ce qu’elle ressentait pour lui, elle me parlait uniquement de ce qu’il lui avait dit.

À demi-mot, elle admettait qu’il n’était pas son style, mais qu’on lui avait dit que l’amour viendrait avec le temps et que tant qu’elle lui plaisait, c’est ce qui comptait…

Mesdames, que les belles paroles ne vous empêchent pas de réfléchir, si votre cœur ne bat pas, n’y allez pas.

L’Amour ne dépend pas de l’alignement des planètes et encore moins du moment ou le soleil apparaît dans notre vie après la tempête ou après des moments difficiles.

L’amour ne dépend que de lui même.

Il n’y a aucune raison, aucun intérêt que vous soyez seul à plaire, l’amour c’est se plaire mutuellement. Même si tout les voyants, les diseurs de bonne aventures et votre entourage s’unit pour confirmer que c’est bien lui, si votre cœur ne bat, n’y allez pas.

Bena Kasaï

Auteur-Écrivain

Men. Attitude

Le monde irait mieux si l’homme avait une attitude d’homme.

Notre monde irait beaucoup mieux si l’homme avait une attitude d’homme.

L’ignorance associée à une lâcheté déconcertante dicte les traits de caractères de beaucoup trop d’hommes.
Ne pas chercher à devenir un homme, c’est prendre le risque de devenir un monstre.

Ne pas savoir comment s’adresser à une femme, ne pas savoir à quel moment entrer dans sa vie et surtout pour quelle raison y entrer, est la racine de tous les maux.

On ne devrait entrer dans la vie d’une femme que pour changer sa vie, s’engager à l’embellir et lui donner tout l’honneur qui lui est dû.
Sans ces raisons, il faut simplement continuer à vivre sans aucun dérangement.

Encore trop de mentalités de garçons vivent dans ces corps d’Hommes. Ayant une vision générale et vulgaire de la femme, uniquement à cause des ”on m’a dit que… j’ai entendu que… donc certainement que…”

Non, toutes les femmes ne sont pas des michtonneuses, non, elles ne sont pas toutes des filles de joie.

Messieurs, cessez de réfléchir en équipe comme si la vie était un sport collectif.

Un homme ne présente pas ses billets pour impressionner ou séduire une femme, de peur que le jour où vous en manquerez, vous vous rendiez compte beaucoup trop tard que c’était l’amour de votre argent qu’elle ressentait pour vous et non de votre personne.

La violence verbale et physique ne fait pas de vous un homme, mais vous classe plutôt dans la catégorie animale, il y a beaucoup à revoir dans notre attitude, messieurs, la marche pour devenir un homme est haute, à chacun de nous d’être à la hauteur.

Les épaules des hommes sont plus larges, pas uniquement pour pousser à la salle, mais pour supporter les épreuves de la vie, endosser son rôle d’homme et l’assumer pleinement qu’elle qu’en soit les épreuves.

Bena Kasaï
Auteur-Ecrivain

Sur la défensive

Les vrai raisons

La vie est un éternel combat entre le vouloir et le faire.
Vouloir une chose ne veut pas forcément dire être prêt pour celle-ci.

Certains s’impatientent de rencontrer la bonne personne, mais son constamment sur la défensive, autrement dit en contradiction mentale et sentimentale. Pas du tout réceptif ne serait-ce qu’à l’ombre de l’amour.

Un état de self défense émotionnel tant dans le langage que dans le regard.
Il y a peu de place pour la douceur, car pour ceux qui sont sur la défensive, c’est une grande faiblesse.

Il est difficile de rire à nouveau lorsque des larmes amers on coulées, la confiance est devenue comme impossible à redonner. Ce serait remué le couteau dans la plaie que d’entendre ne serait-ce qu’un simple petit mensonge.

La porte qui était déjà fermée passe au verrouillage à double tour, pour devenir un blindé, mais qui espère trouver l’amour.

Cet état peut être compréhensible, mais ne peut durer indéfiniment, plus il dure plus on a du mal à s’en défaire et lorsque le temps avance que l’amour se présente, on ne sait plus quelle attitude adopter.

La maladresse, l’incompréhension puis encore la même question, est-ce que j’ai un problème ?

Oui, je suis encore sur la défensive, je ne suis pas encore prêt à faire confiance, je ne suis pas totalement guéri, je dois me reconstruire, évoluer, me préparer, avoir confiance en moi.

Je veux être heureux, mais je ne suis pas ouvert à un quelconque échange, je dois admettre que je suis encore sur la défensive.

Le bonheur commence par se dire la vérité sur l’état de son cœur.
Il n’y a rien de pire qu’un patient malade convaincu d’être en bonne santé.

Il est difficile de baisser sa garde après avoir reçu tant de coup, mais le mode d’emploi de l’amour indique qu’il ne se passera rien si vous décidez de rien changer.

Bena Kasaï
Auteur Écrivain

On m’a dit

Tout ce qu’il ne faut pas entendre

Personne est unanime lorsqu’il s’agit d’expliquer ce qu’est l’amour, on y trouve de la naïveté dans l’imagination de ceux qui en rêvent et de la lucidité chez ceux qui l’on expérimenté.

On m’a dit que l’amour te tombe dessus lorsque tu n’y crois plus, ou après que tu ai bien souffert, comme une sorte de récompense pour ton courage ou pour ton côté têtu surdimensionnés.

J’ai pourtant vu certaines personnes juste ouvrir leurs cœurs et changer ce qui était nécessaire, se pardonner pour enfin prendre la décision d’aimer.

Mais trop de gens disent que l’amour n’existe pas et qu’on ne doit jamais aimer un homme à cent pour-cent…
Pendant que d’autres disent que si l’amour n’est pas là, tant qu’un homme te désire, engage-toi l’amour viendra avec le temps.

Perdu entre ce que j’entends et ce que je dois faire…
Il y a ceux qui nous encourage à vivre une histoire d’amour qui nous ressemble, en plaçant notre confiance en la vie et puis ceux qui volontairement ou inconsciemment nous découragent parce que, leur cœur est rempli de frustration.

Mieux vaut croire en soit plutôt qu’en une histoire dont vous n’auriez eu ni le mental ni les épaules, ne soyez pas friands de tout ce que les gens disent, car certains refusent tout simplement d’être les seuls à souffrir.

On m’a dit de ne pas trop écouter ceux qui sont déçus, mais de se rapprocher de ceux qui vivent l’amour.

Bena Kasaï
Auteur Écrivain

Tout est noir

Il faut d’abord rallumer la lumière pour y vivre.

Plus le temps passe et plus on se rend compte plus précisément qui sont ceux qui nous on fait perdre du temps.

Les années se suivent et rien ne change dans le fond, on a certainement commis des erreurs, mais c’est plus fort que nous, il y a forcément un responsable, forcément un coupable pour que tout soit aussi noir autour de nous.

Tout ce que j’entreprends je le réussi, j’ai des qualités énormes, je suis une bonne personne, c’est sûr ! J’en suis sûr !

Qu’est-ce qui cloche chez moi, je ne comprends pas, d’ailleurs personne ne me comprend.

Je commence à fatiguer de toujours faire semblant d’avoir le morale lorsqu’on me demande ” alors tu as quelqu’un dans ta vie ? ”

” Le temps de Dieu ”, avec mon sourire en coin, j’abuse de cette réponse comme si je vivais ma meilleure vie.

Je remets constamment tout en question, mes choix, mes décisions. Après tant d’échecs pourquoi le bonheur ne frapperai pas de lui-même à ma porte, à mon âge certains on déjà fait leurs vies.

Tout est noir, j’ai l’impression de vivre dans le noir, les seules lumières dans ma vie son celles de mon réveil pour me rappeler que j’ai un travail et mon smartphone qui me noie de notifications plus ou moins utiles.

Texto

« Votre colis Zalando est en route. »

C’est Noël ce soir et j’ai mon masque… Celui de la joie pour jouer la comédie, je me dois de faire comme si tout va bien, c’est la vie que j’ai choisie. Alors j’ai mes messages plein de bonheur a envoyer aux autres, c’est sur, ce soir il n’y a que ce sapin qui mettra des paillettes dans mes yeux, puis demain tout ira mieux.

Je rentre en Uber ce soir et j’y verserais certainement toutes les larmes de mon corps, jusqu’à ce qu’une partie de moi me dise de me reprendre que la vie est de mon côté.

C’est normal et c’est vrai que ça fais du bien de pleurer, mais un moment donné, il faut d’abord rallumer la lumière pour y vivre.

Bena Kasaï

Auteur-Ecrivain

Critères

Ce qui est important

Nos critères sont basés sur des principes, des éléments de référence qui nous permettent de juger, d’estimer, de définir quelque chose. En en l’occurrence, il s’agit là de son type d’homme, de son type de femme.

Est-ce que nous devons encore avoir des critères ou nous devons simplement nous contenter de l’intérêt d’une quelconque personne porté à notre égard ?

Si nous avons des critères, devons-nous les revoir à la baisse en voyant le temps passer ?

La conception de l’amour et du couple, diffère d’une personne à une autre, certains estiment qu’il est important d’avoir des critères et d’autres que la seule chose qui compte est de s’aimer.

Pour se faire, il est important de se connaître, savoir de quel façon on se sent aimer, ce que l’on attend d’un homme, d’une femme. Ce que l’on peut accepter, supporter ou non.

L’amour passe par des critères physique propre à chacun, devons nous en débattre ? Sont-ils exagérés ou trop exigeants?

Sachez que si votre estime de vous est au plus bas, vos critères suivront, si vous avez une très haute opinion de vous, ils suivront également et si vous êtes trop lucide pareillement.

Dans tous les cas, l’amour se lira d’une façon ou d’une autre dans votre manière de parler d’elle, lorsque vous la présenterez à votre famille, à vos amis, vos critères doivent uniquement contribuer à votre épanouissement et non à la tendance du moment.

Que vos critères aient pour unique but votre épanouissement personnel.

Qu’une personne soit trop rêveuse, trop ambitieuse, ou qu’elle ait revue ses critères à la baisse, je ne le dirais jamais assez chacun vivra l’amour auquel il croit.

Les critères nous aident à faire un choix, mais ils ne garantissent en rien l’amour ni la sincérité d’une personne.

Avoir des critères est une chose, l’amour en est une autre, il sera toujours difficile de voir clair, lorsque tout est noir.

Bena Kasaï
Auteur-Ecrivain

L’amour, c’est pour les autres

La vérité à ce sujet

C’est fou tout ce qu’une rupture ou une profonde déception peut nous faire dire…
“ Je ne m’ouvrirai plus jamais ! ”
“ Les hommes sont tous les mêmes ! ”
“ Les femmes sont toutes les mêmes ! ”

Un grand merci au temps d’exister, car il nous permet d’atténuer bien nombre de nos douleurs et de nos blessures.

Un mode d’emploi est efficace lorsque l’on a cette volonté de bien faire les choses, et cela commence par être lucide sur son état émotionnel actuel.

Vous faites peut-être parti de cette catégorie de personnes qui pensent que l’amour, c’est bien, mais qu’il est mieux chez les autres. Pour franchir ce cap, il ne sera plus possible de vivre dans cette constante contradiction, celle de vouloir une chose bien présente dans sa pensée, mais d’être incapable d’avoir l’attitude qui va avec celle-là.

Mettre un terme à cette étroite collaboration qui vous place dans cette catégorie de personnes qui se nourrissent chaque jour des échecs relationnels des autres.

Cessez d’être à l’affût des problèmes de couple, cessez de constamment tendre l’oreille sur les dernières séparations, les derniers adhérents au divorce, simplement pour se conforter dans cette idée profonde que l’amour n’existe pas.

Si l’amour est pour les autres, au final que ferez vous de cet amour que vous avez à donner, la peur est une des rares choses que l’amour peut faire taire.

Rêvez d’amour nous fait prendre moins de risques que de le vivre réellement et ainsi craindre de le perdre.

Le temps est la seule chose qui nous manquera lorsque l’on se rendra compte que l’amour est ce que nous décidons d’en faire après un temps de pluie.

Nous pouvons décider de ne faire qu’observer le beau temps dans la vie des autres ou bien de cultiver sa terre et la préparer à recevoir ce qu’il y a de plus précieux au monde, l’Amour.

Bena Kasaï
Auteur-Ecrivain

Effet de mood

Un grand nombre de personnes sont convaincues qu’être en couple changera positivement leurs vies, car dans leurs esprits ceux qui s’engagent, s’aiment et vivent un bonheur sans nom.

L’influence des wedding teasers, des followers et d’Instagram nous poussent à adopter une vision erronée de l’amour, ce nouveau monde qui s’ouvre devant nos écrans, nous berce d’illusion.

L’amour est devenu un effet de mood.

Les sondages dictent à quel moment nous devons rompre, et pour quelle raison nous devons rompre. Pendant qu’en doublons la gestion des DM s’accumulent en attendant la moindre erreur, le moindre écart de notre partenaire, pour ne pas rester seul trop longtemps.

Des relations soumises à des pranks, éprouvées par des “ test mon homme “ pour qu’il prouve sa sincérité, “ ne soit pas étonné aujourd’hui, c’est comme ça que sa marche ! “
Il n’y a plus de discussion sincère, les émojis et “ les vu “ se chargent de dire ce que nous ne savons plus exprimer.

Un effet de mood qui conditionne nos choix plus qu’il nous pousse à prendre nos propres décisions.

Plus on avance et plus personne ne sait ce qu’il a à faire, tout le monde pense que… alors je pense aussi que.

Là où le choix de sa robe, est tout ce qu’il y a de plus clair dans son esprit, bien plus que la conviction d’être avec la bonne personne. Mais pourvu que notre événement fasse du bruit, pourvu qu’il fasse du buzz et aille jusqu’à casser internet.

Comme si celui qui réunira pour une soirée les meilleurs prestataires, vivra un mariage heureux.

L’amour ne doit pas être uniquement composé de votre vision personnelle mais belle bien d’une vision commune lorsque l’on veut bâtir un avenir.

Pensez comme tout le monde, c’est avoir le même résultat que tout le monde, échouer au même endroit, ne tirer aucune leçon, parce qu’aujourd’hui, nous vivons dans une société où il est important de penser comme tout le monde.

Si l’amour résidait dans le simple fait d’être ensemble, très peu souffrirait.
Lorsque paraître devient votre priorité, votre amour dépendra de la pluie et du beau temps. C’est ainsi que l’amour devient une illusion, au lieu qu’il soit la vérité que chaque Homme est censé vivre.

Comme le dit Wallen, ceux qui disent que l’amour n’est plus, ne sont que des personnes déçues.

Bena Kasaï

Auteur-Écrivain